“Pour les beaux yeux d’un mec qui n’est même pas là”.

Je suis redescendue, par amour et par curiosité, au pays des merveilles, au bord de la mer, là où la vie est plus grande que nature. Accueillie sans fanfares, mais dans des bras plein d’amour, dans des sourires, comme une éclaircie annoncée après la grisaille.

Photobucket

J’ai vu le Camion, le bar quasi vide, les bagages faits, les maisons fermées, les effectifs réduits, les regards tristes, la démotivation, les trépignements, les « Au revoir », la fin de la saison…

J’ai pas vu grand chose, en somme. J’ai presque pas senti la douleur de ce moment qui nous laisse tous stone pendant au moins quelques jours. Je suis comme anesthésiée, je ne sens plus rien. Tant mieux, me direz-vous. J’en avais marre de saigner à chaque départ, ça devenait lassant.

Photobucket

Maintenant j’suis une grande fille, et les grandes filles ne pleurent pas.
Adieu Montalivet, Adieu les Babets?

Publicités

A propos The Marmot

Seriously?
Cet article, publié dans It's kizt my life, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s