Les appeler « Les jeunes ».

Pendant qu’on est occupé à vivre sa vie, à voir ses amis grandir, à compter les jours les mois les années, à faire état de notre vie qui défile, on oublie souvent que le temps défile pareil pour nos proches. Surtout les plus jeunes. Ceux qu’on a vu grandir. Ceux sur qui on a pu jeter un regard attendri, ceux dont on a connu les fautes avant même qu’ils les commettent. Et plus particulièrement, les jeunes qui vivent loin, loin de nous, et qui nous rattrapent sans prévenir, croisent notre chemin sans demander.
J’avais juste besoin de parler de cet enfant. Un garçon pas spécialement beau, pas affreusement laid. Il a juste se sourire en coin qui me rend folle.
On ne se rend pas toujours compte tout de suite des différences d’âge entre les gens. Est-ce parce que je fais plus jeune? Probablement pas, on m’a déjà dit que je faisais plus vieille, justement. Est-ce qu’ils font plus vieux? Boarf. J’en sais rien, mais toujours est-il que j’ai été sur le cul en apprenant l’âge du garçon. Celui de ma soeur, et même moins. Et il a déjà fini le lycée.
Et ça m’a renvoyé au fait que… Le temps passe pour tout le monde. J’ai fini mon lycée il y a longtemps, mais c’était au tour de ces enfants là de finir le leur. Chaque année où ma scolarité s’éloigne, celle d’une nouvelle génération prend plein corps.
Ca m’a sonnée. Pour moi, inconsciemment, seuls des gens de mon âge et plus avaient fini le lycée. Et non.

Huh.

Publicités

A propos The Marmot

Seriously?
Cet article, publié dans Pensées, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s